Logo VelcomeSEO
Logo VelcomeSEO mobile

Sous-domaine ou répertoire : un débat complexe

Sous-domaine ou répertoire ? Velcome SEO vous propose de mettre fin à ce débat qui anime le monde du référencement depuis des années.

Lorsque l’on parle de sous-domaine et de sous-répertoire, de nombreuses questions reviennent régulièrement sur le tapis : lequel des deux est le plus adapté pour le référencement ? Lequel choisir pour héberger un blog ou une boutique en ligne ? Quand favoriser plutôt l’un que l’autre ?

Notre agence de création de sites internet répond à toutes vos interrogations.

Quelle est la différence entre sous-domaine et répertoire ?

Pour répondre au mieux à ces questions, Velcome SEO vous explique la différence entre sous domaine et répertoire. La principale distinction entre les deux, c’est que le sous-domaine est considéré comme une entité distincte de votre domaine principal alors que le sous-répertoire, lui, est considéré comme un chemin d’accès au sein de votre site internet. Le sous-répertoire est ainsi considéré comme une catégorie enfant du domaine principal et représente une page du site internet. Qui plus est, l’URL d’un sous-domaine n’est pas structurée de la même manière que celle d’un sous-répertoire :

  • Les sous-domaines apparaissent avant le nom de domaine dans une URL. Dans le cas d’un blog, cette dernière sera donc construite de cette manière : blog.nomdedomaine.com
  • Les sous-répertoires apparaissent après le nom de domaine dans l’URL. Elle sera donc construite de cette manière : nomdedomaine.com/blog/

Que privilégier pour son référencement Google ? Sous-domaine ou sous répertoire ?

Vous vous demandez ce qui est mieux pour votre référencement Google : le sous-domaine ou le sous-répertoire ? Velcome SEO vous explique comment faire un site référencé. La présence de sous-domaines ou de sous-répertoires au sein de votre site web permet de hiérarchiser l’information et donc de créer l’arborescence de votre site. Qui plus est, la structure d’un site internet a un réel impact sur le référencement web de votre activité en ligne. En effet, cette structure va permettre de générer un trafic naturel plus ou moins important vers votre site. Le fait de privilégier un sous-domaine plutôt qu’un sous-répertoire peut donc avoir des conséquences importantes sur la croissance de votre activité.

Comment améliorer son SEO grâce aux sous-domaines ou aux répertoires ? Tout d’abord, il est faux de penser que les sous-domaines sont mauvais pour votre référencement. Tout dépend de votre stratégie et de l’utilisation que vous souhaitez en faire. En effet, si vous optez pour un sous-domaine plutôt qu’un sous-répertoire, le contenu et les liens mis en place seront en quelque sorte partagés entre le sous-domaine et le domaine principal. À l’inverse, si vous choisissez d’héberger le contenu de votre blog ou de votre site e-commerce dans un sous-répertoire directement lié à votre domaine principal, le contenu et les liens qui s’y trouvent bénéficieront au référencement de ce dernier.

Pour résumer plus simplement, si le contenu et les liens sont répartis entre un sous-domaine et le domaine principal, le référencement global sera plus faible que si tout était regroupé sur le domaine principal par le biais de sous-répertoires. Vous pourrez ainsi visualiser une augmentation de la visibilité et du trafic organique de votre site internet en redirigeant des sous-domaines pertinents vers des sous-répertoires de votre domaine principal.

Attention cependant à ce que les contenus présents dans les sous-répertoires soient de bonne qualité et en rapport avec votre secteur d’activité et les informations présentes sur votre domaine principal. Il est par exemple plus pertinent de créer un blog dans un sous-répertoire puisque les blogs permettent de créer du contenu régulièrement et de générer un grand nombre de backlinks. À l’inverse, un site e-commerce ou un site international aura plus de poids dans un sous-domaine.

Pour résumer, il sera toujours préférable d’héberger votre contenu dans des sous-répertoires quand cela est possible. Cependant, ce contenu doit avant tout apporter une valeur ajoutée à votre domaine principal et être en rapport avec votre activité.

Faut-il créer son blog en sous-domaine ou en répertoire ?

Mais quand privilégier l’un plutôt que l’autre ? Faut-il créer son site e-commerce ou son blog en sous-domaine ou en répertoire ?

Vous pouvez choisir de créer un sous-domaine si des parties de votre site internet sont assez développées pour nécessiter une hiérarchie distincte. Vous voulez concevoir un blog pour votre entreprise ? Vous pouvez décider de créer un sous-domaine pour l’accueillir et développer une hiérarchie qui lui est propre. En créant un sous-domaine vous pourrez ainsi hiérarchiser votre blog en plusieurs sous-parties. Mais il existe également de nombreuses autres manières d’utiliser un sous-domaine. Vous pouvez par exemple en utiliser un afin d’héberger des sites dans des langues différentes, des sites e-commerce, des événements.

Vous développez votre activité dans plusieurs régions de France ou bien dans plusieurs pays ? Vous vous demandez s’il est mieux d’utiliser l’outil Wordpress multisite en sous-domaine ou en répertoire ? Il pourrait être judicieux de créer des sous-domaines pour accueillir un site en allemand et un site en anglais par exemple.

Vous souhaitez vous lancer dans le e-commerce et vous vous demandez s’il est mieux d’opter pour une boutique en sous-domaine ou en répertoire ? Vous pouvez choisir de développer un sous-domaine afin d’accueillir cette activité. Vous pourrez ainsi bénéficier d’un espace dédié afin de décrire en détails vos produits et vos marchandises. Pour en savoir plus sur la création de sites e-commerce, cliquez ici.

Votre entreprise organise chaque année le même événement ? Optez pour un sous-domaine qui permettra de distinguer vos événements de vos activités habituelles. Vous pourrez ainsi alimenter ce sous-domaine chaque année sans risquer de pénaliser le référencement de votre domaine principal.

Il existe cependant certaines contraintes techniques qui rendent difficile la répartition de l’information dans des sous-domaines ou des sous-répertoires. Certains CMS, par exemple, ne permettent pas de créer des sites internationaux dans des sous-répertoires. En effet, il est possible de créer des répertoires ou des sous-domaines sur Wordpress mais sous plusieurs conditions. Il est donc essentiel de se renseigner sur les possibilités offertes par un CMS avant de se lancer.

Ces articles pourraient vous plaire

Découvrez-en plus sur les autres pratiques de la même catégorie et devenez un as dans votre domaine