Logo VelcomeSEO
Logo VelcomeSEO mobile

Comment faire du SEO écologique ?

Toutes les activités en ligne génèrent une empreinte carbone importante. Diminuez votre impact environnemental grâce au SEO écologique.

En effet, il est facile de croire que le web participe à la sauvegarde de la planète et de l’environnement. Grâce à la dématérialisation, internet contribue à réduire la consommation de papier, et donc, à la préservation des forêts. Pourtant, le web pollue beaucoup ! Dans cet article, notre agence de référencement vous explique comment réduire votre empreinte carbone.

5 étapes clés pour votre stratégie de green SEO

Il existe de nombreuses astuces à appliquer afin d’optimiser votre stratégie de green SEO et de réduire votre pollution informatique ! Si vous souhaitez en savoir plus sur des sujets similaires, n’hésitez pas à garder un œil sur les actualités du SEO en consultant notre blog.

Voici 5 actions à mettre en place pour participer à la sauvegarde de la planète.

  1. Eliminez la masse noire

Il est possible que votre site internet génère à votre insu, et sans que vous ne vous en rendiez compte, des URL inutiles appelées masse noire. Cette masse noire peut conduire les internautes, et surtout Google, à se perdre faisant ainsi baisser l’efficacité de votre site internet. En effet, Google passe énormément de temps à crawler et à indexer l’ensemble des URL présentes sur un site. En passant du temps à crawler des pages inutiles, Google passe moins de temps à indexer les pages importants de votre site. Il est donc important de s’assurer que ces URL sont réellement utiles. Avant de savoir comment se débarrasser de la masse noire, il faut être capable de la repérer !

La clé pour garder un œil sur toutes vos URL, c’est le sitemap. Un sitemap est un fichier listant l’ensemble des URL que vous souhaitez faire crawler, et par la suite indexer, par Google. Pour ce faire, rien de plus simple, rendez-vous dans la rubrique Couverture de Google Search Console. Sélectionnez ensuite « toutes les pages envoyées » et analysez le document obtenu. L’objectif est de repérer les URL situées dans les onglets « Erreurs » ou « Exclues ». Vous saurez ainsi quelles URL ont un problème d’indexation.

Heureusement, il existe des solutions afin de se débarrasser de la masse noire d’un site :

  • Commencez par corriger les problèmes techniques tels que les erreurs 404, le contenu dupliqué…
  • Produisez du contenu qualitatif qui sera susceptible de plaire aux internautes
  • Empêchez Google de crawler et d’indexer les URL inutiles
  • Redirigez vos URL

Mais quel est le lien entre le marché du référencement et l’écologie ? En fusionnant, en désindexant et en supprimant des pages, vous réduisez la consommation de données liée à votre site !

Si cet article vous intéresse, vous pouvez vous rendre sur notre blog en cliquant ici afin d’en savoir plus sur le SEO.

SEO et environnement, comment ça marche ?

2) Rédigez des contenus qualitatifs

Combiner SEO et environnement c’est possible en privilégiant la qualité à la quantité ! En effet, il est maintenant chose connue que la rédaction de contenus intéressants et à forte valeur ajoutée est bénéfique pour le référencement naturel de votre site. Pas besoin de créer énormément de contenus pour plaire aux algorithmes de Google. Le mieux est d’élaborer une stratégie de contenus en amont afin de produire des contenus de qualité et essentiels à la réussite de votre site. Vous serez ainsi certain de répondre aux intentions de recherche derrière les mots clés tapés par les internautes. Grâce au référencement vert, vous pourrez non seulement améliorer le SEO de votre site mais aussi préserver l’environnement. En effet, en multipliant les contenus inutiles et peu pertinents, vous contribuez à la pollution numérique.

Pensez à rédiger des contenus clairs et bien structurés pour en faciliter la lecture et la bonne compréhension. Les internautes pourront ainsi trouver plus rapidement les informations qu’ils recherchent. Vous pouvez même mettre en place un sommaire. De cette manière, vos visiteurs passeront beaucoup moins de temps à naviguer sur vos pages ce qui permettra de réduire la production de CO2.

3) Optimisez la vitesse de chargement des pages

Une page qui prend beaucoup de temps à charger génère une consommation d’énergie beaucoup plus élevée. Afin d’inscrire votre stratégie de référencement dans une démarche écologique, il est nécessaire de réduire ce temps de chargement. Heureusement, il existe plusieurs astuces à mettre en place afin de favoriser l’écologie numérique :

  • Commencez par réduire et compresser la taille des images et des vidéos.
  • Supprimez tous les éléments inutiles et qui ne sont pas essentiels.
  • Mettez en place une politique de cache. De cette manière, les gros éléments tels que les images ou les vidéos par exemple seront pré enregistrés lorsque les internautes visiteront plusieurs fois votre site.
  • Débarrassez-vous des plugins inutiles.

En intégrant ces méthodes à votre stratégie, vous améliorerez non seulement le référencement naturel de votre site web mais vous mettrez également en place un SEO écologique et respectueux de l’environnement.

Référencement écoresponsable, l’importance de l’hébergement

4) Choisissez un hébergement écologique pour votre référencement écoresponsable

Votre hébergement aura une incidence non négligeable sur l’impact environnemental de votre site. Vous pouvez par exemple privilégier les hébergeurs qui utilisent des sources d’énergie renouvelable pour les serveurs, qui optimisent leur climatisation pour réduire leur consommation électrique ou qui exploitent l’énergie solaire, éolienne ou géothermique. Nous vous conseillons les serveurs Infomaniak, Hostpapa, Ikoula, AlwaysData ou PlanetHoster par exemple. Le marché du référencement et l’environnement sont donc deux aspects compatibles !

5) Proscrivez les techniques SEO énergivores

Vous ne vous en rendez pas forcément compte mais vous pratiquez forcément certaines techniques SEO polluantes et mauvaises pour la planète. Il est donc important de procéder régulièrement à une analyse de votre stratégie de marketing green. Il est par exemple déconseillé de publier du contenu en grande quantité et de mauvaise qualité sur vos réseaux sociaux ou sur n’importe quelle sorte de site. Afin de réduire votre impact environnemental et d’améliorer votre référencement naturel, pensez à supprimer vos sites satellites. Ici encore, rien ne sert de multiplier les sites satellites afin de générer des backlinks vers votre site principal. En plus d’être énergivore, cette pratique n’est pas recommandée dans le référencement naturel.

Ces articles pourraient vous plaire

Découvrez-en plus sur les autres pratiques de la même catégorie et devenez un as dans votre domaine

SEO Tour : Les nouveautés en mars 2022

Actualités

SEO Tour : Les nouveautés en mars 2022

Des outils facilitant la rédaction optimisée Notre pôle Audit Rédaction a déniché deux outils pouvant grandement faciliter la rédaction SEO. Ces derniers peuvent non seulement optimiser la vitesse de génération de contenus textuels mais aussi leur optimisation. Outil d’optimisation : Semrush SEO writing assistant Le Semrush SEO writing assistant est une extension gratuite de Google Docs, […]

🕑 Temps de lecture : 16 minutes | 4 avr. 2022

Comment évaluer l’empreinte écologique d’un site web ?

Actualités

Comment évaluer l’empreinte écologique d’un site web ?

De nombreuses entreprises veulent aujourd’hui connaître l’empreinte écologique générée par leur site internet et cherchent des solutions pour pallier ce problème. Notre agence web vous explique tout dans cet article. Comment mesurer l’empreinte écologique d’un site web ? Mais alors comment mesurer l’empreinte écologique d’un site web ? Et pourquoi est-elle si importante ? Depuis quelques temps déjà, on […]

🕑 Temps de lecture : 5 minutes | 22 mars 2022

SEO Tour : Les nouveautés en février 2022

Actualités

SEO Tour : Les nouveautés en février 2022

Face à l’évolution perpétuelle des robots de Google et des recherches utilisateurs, les entreprises doivent s’adapter sans cesse et suivre le mouvement pour ne pas rester à la traîne. Auditeurs, rédacteurs, UX designers, chefs de projets et développeurs web se sont mobilisés afin de trouver les principales nouveautés impactant le SEO. Dans cet article, nous […]

🕑 Temps de lecture : 12 minutes | 9 mars 2022