Logo VelcomeSEO
Logo VelcomeSEO mobile

SEO Tour : Les nouveautés en mars 2022

Chez Velcome, nous sommes en veille constante sur les actualités du SEO. Outils, IA, Google et Wordpress, voici les nouveautés de mars 2022.

Des outils facilitant la rédaction optimisée

Notre pôle Audit Rédaction a déniché deux outils pouvant grandement faciliter la rédaction SEO. Ces derniers peuvent non seulement optimiser la vitesse de génération de contenus textuels mais aussi leur optimisation.

Outil d’optimisation : Semrush SEO writing assistant

Le Semrush SEO writing assistant est une extension gratuite de Google Docs, liée à un compte Semrush. En tant qu’outil d’édition intelligent, il permet de juger la pertinence des textes en termes de référencement naturel en testant différents indicateurs de mesure. Velcome SEO vous explique en détail l'utilité et le fonctionnement de cet outil.

Il permet d’évaluer la lisibilité du texte, le ton, les mots clés ainsi que l’originalité de la rédaction. La cohérence ainsi que la pertinence de ces requêtes seront notamment jugées en fonction des mots clés que vous aurez précédemment renseignés sur l’outil. Certains seront alors recommandés en vue d’optimiser le référencement naturel des éléments rédigés.

Le principe est simple et se déroule en plusieurs étapes :

  • Connexion à votre compte Google
  • Téléchargement de l’extension Semrush SEO writing assistant
  • Connexion à votre compte Semrush via Google Docs
  • Rédaction directe sur le document
  • Analyse des indicateurs en activant l’outil

Cet assistant permet d’éviter le duplicate content et de rédiger du contenu de qualité, optimisé SEO. En effet, il scanne l’ensemble des sources présentes sur Google afin de détecter le plagiat et les tournures de phrases similaires.

Un autre outil a également été analysé dans le cadre de la veille de ce mois de mars 2022. Il permet de générer des contenus textuels rédigés selon les règles strictes du SEO mais admet tout de même certaines limites.

Outil de rédaction : IA Mark copy

L’IA Mark Copy est un outil payant permettant de générer rapidement différents contenus textuels. Ils sont optimisés SEO et peuvent se matérialiser sous forme de Hn, d’introductions ou de sommaires par exemple.

Son objectif n’est en rien de remplacer les savoir-faire humains mais de réellement coopérer avec ces derniers. L’efficacité des entreprises est alors renforcée par cette collaboration.

Le fonctionnement admet une certaine simplicité :

  • Signifier le sujet sur lequel vous souhaitez rédiger
  • L’IA génère des contenus en fonction des mots clés sélectionnés

Il permet également de détecter le duplicate content et d’analyser la pertinence des expressions ciblées.

Permettant de gagner du temps et de ne jamais être en panne d’inspiration, l’IA Mark Copy admet cependant certaines limites.

Les balises Title ainsi que les différents paragraphes proposés n’admettent pas toujours un aspect très mercantile. Ils sont optimisés en termes de SEO mais si votre objectif est d’augmenter vos ventes ou de générer des leads qualifiés, la souscription à des prestations d’une agence experte dans le domaine est à privilégier.

Le pôle formé des développeurs web nous a également présenté plusieurs sujets d’actualité SEO pertinents à prendre en compte en cette fin du premier trimestre 2022.

L’horizon technique du mois de mars 2022

Découvrez les mises à jour, les nouveautés et les adaptations nécessaires que nous avons pu identifier durant cet échange mensuel.

Des actualités à prendre en compte avant toute chose

L’importance de la position des liens sur un site internet

Le maillage d’un site internet est essentiel afin de rendre visibles les différentes pages de ce dernier par les robots Google. Afin de le réaliser, des passerelles entre les différents onglets de votre page web sont nécessaires par le biais de l’apposition de liens dans le header, le main ou le footer.

Le header est la partie haute d’un site internet, le main est le contenu y figurant pouvant être textuel ou multimédia et le footer est la partie basse dans laquelle se trouvent généralement le contact, les mentions légales et parfois, les liens vers les pages du blog.

Ce qui est ressorti de ce tour d’horizon technique est que John Muller, travaillant chez Google, a signifié que peu importe la position et l’ordre de ces liens, cela n’influera en aucun cas sur le SEO d’un site internet.

Une simple balise canonique afin d’éviter le duplicate content

Une balise canonique permet de signifier dans le code d’une page, qu’elle se trouve être l’originale. Elle permet ainsi d’éviter la détection de duplicate content par les bots, lorsqu’ils arpentent l’ensemble du code de votre site internet.

En d’autres termes, si vous détenez plusieurs pages ayant la même balise, l’apposition de celle-ci permettra de signifier à Google quelle est la page à prendre en compte.

L’indexation des pages web est permise grâce au voyage des différents Google bots au travers des différentes lignes de code écrites avec différents langages. Certains peuvent notamment poser problème aux robots lorsqu’ils souhaitent crawler.

Indexer son site internet : Google bots, Java Script et UGC

L’indexation des pages web est réalisée par les robots de Google selon un procédé particulier qu’il est essentiel de connaitre et de comprendre en SEO.

Le déroulé du voyage du Google bot sur un site web

Un site internet est un ensemble de liens reliés entre eux. Le robot réalise une petite promenade entre ces derniers afin de comprendre le fonctionnement de la page en question. En ce sens, si le site ne possède aucun lien interne, le moteur de recherche n’aura aucune connaissance de son existence.

La réalisation des passerelles entre les différentes pages web est alors essentielle à votre visibilité. Un site jugé comme « bon » du point de vue du SEO doit avoir l’ensemble de ses pages reliées à sa page d’accueil. Si ce n’est pas le cas, certaines pages peuvent se concurrencer et se voler de l’autorité impactant ainsi négativement le référencement.

ScreamingFrog et Gephy sont notamment des outils permettant de visualiser le maillage de votre site internet. Gratuit ou moyennant des frais, ils vous permettront de visualiser et d’exporter les cartes du parcours de crawl des robots au sein de votre site. Une arborescence pourra alors être visible de manière plus ou moins détaillée.

Un focus sur le langage Java Script et l’indexation de ce dernier par les robots Google a également été réalisé.

Le langage JavaScript, difficile à indexer par les Google bots

Un site internet est codé à l’aide de différents langages, chacun ayant un objectif bien précis :

  • Le HTML, lui, sert à coder le contenu d’une page. C’est grâce au HTML qu’il est possible de renseigner le titre, les sous-titres, les paragraphes ainsi que toutes les structures de texte.
  • Le CSS est un langage de style qui permet de donner du style aux éléments d’un document HTML . C’est le CSS qui permet de déterminer la couleur d’arrière-plan, le style des bordures…
  • Le Java Script est un langage de programmation permettant de créer des interactions avec l’utilisateur.

Les pages web utilisant le langage Java Script admettent des difficultés d’indexation. En effet, le robot s’y rendant doit lui-même détenir Java Script afin de pouvoir prendre en compte ces pages. Si cela n’est pas le cas, le robot ne verra qu’un écran blanc car le contenu est généré avec un petit temps de retard. Dans le cas où il se rend compte qu’il a besoin de Java Script, il revient un peu plus tard avec, afin de pouvoir indexer la page. Sinon, le robot repart et ne revient pas. La page internet concernée ne sera pas indexée par Google.

La meilleure solution serait donc que l’ensemble des robots détiennent ce type de langage et viennent automatiquement avec, en crawlant l’ensemble des sites internet. Mais les coûts financiers et les capacités de stockage élevées requises ne le permettent pas. De ce fait, l’indexation sous Java Script prend plus de temps que sous HTML.

Comment savoir si votre site internet utilise Java Script ? Rendez-vous dans les réglages de votre navigateur et indiquez que vous souhaitez « désactiver Java Script ». Ainsi, vous pourrez vous rendre compte de ce que le robot de Google voit. Ainsi, en voyant une page blanche et vide en vous rendant sur votre site internet, vous pourrez en déduire que vous utilisez le langage Java Script.

Chez Velcome SEO nous utilisons Next JS, un logiciel permettant d’envoyer du HTML aux robots ne détenant pas de Java Script. Ce langage va faciliter le travail des robots de Google et permettre une indexation rapide des sites.

Nous venons d’aborder le langage de codage ainsi que le maillage entre les pages de votre site internet. Des explications techniques concernant le contenu extérieur ont également été données par nos développeurs web.

Le contenu extérieur au site ou UGC, impacts négatifs sur le SEO

Nous venons d’expliquer que les liens entre les pages d’un site internet étaient essentiels à son existence ainsi qu’à son indexation, mais qu’en est-il des liens insérés dans les commentaires ou dans les avis clients ? Directement insérés sur votre site, ils peuvent influencer négativement votre SEO.

L’UGC ou User generated content est le contenu généré par les utilisateurs pouvant se matérialiser par le post de fichiers, de commentaires ou encore de photos par exemple.

Lorsque l’un d’entre eux appose un lien amenant à une autre page au sein d’un commentaire, les robots Google vont considérer que cette redirection est contrôlée et qu’elle fait partie de votre plateforme. Or, certains liens peuvent renvoyer vers des contenus à caractère offensant. Il est donc important de contrôler l’UGC.

Comment garder le contrôle sur les liens générés par des personnes externes ? Certains médias digitaux créent des sections commentaires sur une autre page afin d’apposer une balise « no follow » sur celle où figurent les UGC. Une balise « ugc » peut également être insérée dans le code du lien indiqué. En ce sens, Google n’indexera pas ces pages et ne suivra alors pas les liens s’y trouvant. Ils ne seront alors en aucun cas inclus dans votre maillage.

Une autre nouveauté observée durant cette veille de mars 2022, ce sont les web stories. Elles ont connu une expansion sur Google Discover et sont actuellement testées aux Etats-Unis.

Google Discover, AMP et web stories

Google Discover, le format AMP et les web stories sont étroitement liés et c’est en ce sens que les développeurs web ont décidé d’aborder ces trois notions en simultané.

Vous avez sûrement déjà dû voir des résultats de recherche au format AMP, symbolisés par un petit éclair entouré situé à proximité de l’URL. C’est un framework HTML qui représente une manière particulière d’écrire ce langage de programmation.

Souvent présent sur les sites de médias, le principal avantage de l’AMP est son chargement rapide. Particulièrement mis en valeur par les Google bots au moment du classement des résultats de recherche dans la SERP, il est avantageux pour certains sites internet présents sur plateforme mobile.

Google Discover est matérialisé par un flux d’actualités sur terminal mobile. Formée de contenus très personnalisés, cette plateforme permet de réaliser des tests avant la mise en place sur Google Search. Des contenus enrichis forment la majorité des résultats sur cette plateforme.

Testé actuellement aux Etats-Unis, des recommandations sur des sites internet, des produits et des comparaisons tarifaires notamment, pourront être mises en place en suivant sur le territoire français. Google Discover admet la particularité de traiter de manière très rapide les informations.

Sur cette plateforme, les web stories ont vu le jour en 2020. Basées sur l’AMP afin de les générer, elles permettent d’y intégrer du référencement naturel comme n’importe quelle page de site internet. Vous pourrez ainsi y signifier les balises Title, la méta description, le logo ou encore si elle est supportée sur le format Desktop. Les visuels pourront également être insérés au sein du maillage interne.

Comment sont-elles mises en place ? Des métadonnées sont mises en place afin d’afficher de manière enrichie ce contenu. Le codage peut être réalisé de A à Z ou par l’installation d’un plugin WordPress.

Vous pourrez partager, passer les différentes parties de stories par le biais de flèches, y insérer des captures d’écran et des liens atterrissant sur la page d’accueil de votre site internet.

L’intérêt de ces web stories est qu’elles nous donnent une vague idée de l’évolution des mots clés optimisés SEO.

Google Analytics est également un outil ayant évolué durant ce mois de mars 2022. Il est alors nécessaire de prendre en compte les mises à jour et actions à mettre en place afin de s’adapter.

Google Analytics UA à GA4 : les changements

Google Analytics est un outil beaucoup utilisé et étant en pleine évolution. Les entreprises doivent alors suivre ses mises à jour afin de générer des leads de qualité.

En juillet 2023, le support Google Analytics UA prendra fin. Vous pourrez encore consulter les données s’y trouvant durant 6 mois et ensuite, cela ne sera plus possible. Elles devront être passées sur GA4 d’ici cette date.

Qu’est-ce que cela change ? Selon les souhaits des utilisateurs, GA4 sera davantage centré sur la conversion et emploiera des termes plus clairs, pouvant être compris par tous.

Une question en termes de données personnelles et de RGPD s’est récemment posée.

Une décision de la CNIL en février 2022 a fait état de l’illégalité de l’utilisation de Google Analytics, selon la RGPD. En effet, du fait de l’origine américaine de cette plateforme, l’ensemble des données est envoyé sur un serveur américain. De ce fait, les lois de ce pays sont appliquées à ces données. Le gouvernement américain peut alors les récupérer.

Or, du point de vue de la RGPD, ce transfert est illégal. En effet, cette action ne peut être réalisée si le pays d’accueil ne détient pas les moyens d’exploiter ces données.

De ce fait, la CNIL a mis en demeure un gestionnaire de site. En ce sens, l’ensemble des plateformes digitales détenant un Google Analytics sont susceptibles d’être soumises à une amende en cas de contrôle.

Il existe néanmoins des alternatives à Google Analytics étant RGPD-compliant comme Fathom, Plausible et Matomo.

L’équipe de Velcome SEO s’est également penchée sur le CMS que nous utilisons auprès de nos clients afin que l’ensemble de l’équipe et vous-mêmes comprennent mieux les intérêts et les actions que nous réalisons afin d’améliorer ses performances.

Le CMS WordPress, une performance encouragée en 2022

Le CMS gratuit et open source WordPress a été créé en 2003 et se positionne en tant que leader sur son marché, en fonction du nombre de réalisation de sites. Simple d’utilisation pour l’ensemble des individus quelles que soient leurs compétences et connaissances en développement web, il s’adapte à tout type d’usage.

En janvier 2022, une mise à jour importante nommée « Joséphine » a eu lieu. Afin de construire ses fondations, soit « le cœur » de WordPress, et selon les recommandations de Google, une équipe de développement et d’optimisation a été mise en place.

Elle a pour but de combler les retards techniques du CMS, rapportés par le CRUX et creusés par rapport aux avancées de ses concurrents comme Wix et Square Space.

Chez Velcome SEO, nous créons des sites internet avec WordPress et nous les améliorons et les optimisons via la mise en place de plug-in notamment. La principale différence est que Wix et Square Space sont déjà optimisés. Néanmoins, ils admettent une facilité d’utilisation moindre par rapport à WordPress.

Nous nous chargeons de revoir à la baisse les taux de chargement des sites internet et ainsi, d’amoindrir le taux de rebond. Cet indicateur désigne le temps que prend l’utilisateur avant de sortir de votre site. En ce sens, plus il répond à ses attentes et plus il est agréable à parcourir, plus il sera retenu sur ce dernier.

Voici quelques chiffres parlants concernant cet indicateur de performance. Lorsque la vitesse de chargement d’un site internet passe de 1 à 3 secondes, le taux de rebond augmente de 32%. Et lorsqu’elle passe de 1 à 6 secondes, il s’en trouve augmenté de 106%. Vous avez alors tout intérêt à détenir un faible temps de chargement.

La raison principale de la création de l’équipe de performance est la création du plugin Performance Lab. Un plugin c’est un module rajouté dans le but d’obtenir des fonctionnalités supplémentaires et ainsi, d’améliorer les performances techniques d’un site internet. Pouvant être installée sur le back office, cette extension va permettre de tester différents modules en même temps ou en différé, lorsque vous le souhaitez. Un seul plugin Performance Lab sera suffisant car il contient l’ensemble des mises à jour.

Par exemple, la conversion d’images sous format WebP ou le contrôle de la santé d’une plateforme digitale seront possibles grâce à ce type de modules.

La mise à jour du CMS WordPress 5.9 de janvier 2022 permet alors de rendre plus accessible la construction de sites internet, de vous éviter d’être bloqué car il faut utiliser du code, de mettre en place plusieurs langues lors de la connexion et d’améliorer le lazy loading. Ce dernier élément est possible grâce à l’affichage différé des images admettant des poids particulièrement importants.

Grâce à l’agence Velcome SEO, vous êtes maintenant au fait de toutes les nouveautés digitales et SEO du mois de mars 2022.

Ces articles pourraient vous plaire

Découvrez-en plus sur les autres pratiques de la même catégorie et devenez un as dans votre domaine

SEO Tour : Les nouveautés en mars 2022

Actualités

SEO Tour : Les nouveautés en mars 2022

Des outils facilitant la rédaction optimisée Notre pôle Audit Rédaction a déniché deux outils pouvant grandement faciliter la rédaction SEO. Ces derniers peuvent non seulement optimiser la vitesse de génération de contenus textuels mais aussi leur optimisation. Outil d’optimisation : Semrush SEO writing assistant Le Semrush SEO writing assistant est une extension gratuite de Google Docs, […]

🕑 Temps de lecture : 16 minutes | 4 avr. 2022

Comment évaluer l’empreinte écologique d’un site web ?

Actualités

Comment évaluer l’empreinte écologique d’un site web ?

De nombreuses entreprises veulent aujourd’hui connaître l’empreinte écologique générée par leur site internet et cherchent des solutions pour pallier ce problème. Notre agence web vous explique tout dans cet article. Comment mesurer l’empreinte écologique d’un site web ? Mais alors comment mesurer l’empreinte écologique d’un site web ? Et pourquoi est-elle si importante ? Depuis quelques temps déjà, on […]

🕑 Temps de lecture : 5 minutes | 22 mars 2022

SEO Tour : Les nouveautés en février 2022

Actualités

SEO Tour : Les nouveautés en février 2022

Face à l’évolution perpétuelle des robots de Google et des recherches utilisateurs, les entreprises doivent s’adapter sans cesse et suivre le mouvement pour ne pas rester à la traîne. Auditeurs, rédacteurs, UX designers, chefs de projets et développeurs web se sont mobilisés afin de trouver les principales nouveautés impactant le SEO. Dans cet article, nous […]

🕑 Temps de lecture : 12 minutes | 9 mars 2022