Logo VelcomeSEO
Logo VelcomeSEO mobile

Google Bard : le chatbot de Google pour contrer Chat-GPT

Découvrez comment Google tente de concurrencer le chatbot d’Open AI avec son nouveau robot conversationnel Google Bard.

Le lundi 6 février, la multinationale a annoncé le lancement de « Google Bard », en réponse à Chat-GPT.

À la différence de Chat-GPT, Bard promet de puiser ses sources dans l’actualité immédiate et de s’intégrer au moteur de recherche. Le lancement d’une IA de Google était très attendu, d’autant plus que Microsoft prévoit d’intégrer Chat-GPT à son moteur Bing. Une information qui effraie forcément Google, qui ne laisse aucune place à son concurrent depuis près de deux décennies.

Présenté lors d’une conférence sur l’intelligence artificielle à Paris, le chatbot de Google n’a pas convaincu la bourse, en commettant une première erreur factuelle. Révolution ou coup d’épée dans l’eau ? Notre agence de référencement décrypte l’ouragan Bard.

Google AI Bard : c’est quoi ça ?

L’intelligence artificielle est au cœur de l’actualité SEO et ne cesse de déchaîner les passions depuis plusieurs semaines. Histoire de ne pas rester sur la paille, Google dégaine son propre agent conversationnel avec Bard.

Il devait s’appeler « Sparrow », finalement Google AI l’a nommé « Bard ». Ce nom aurait été donné en référence aux bardes, poètes et conteurs celtes qui célébraient les héros et perpétuaient la tradition orale. Les bardes étaient connus pour mémoriser et réciter des centaines de vers.

En quelques mots, Sundar Pichai, directeur général de Google, déclare que « Bard cherche à combiner l’étendue des connaissances mondiales avec la puissance, l’intelligence et la créativité de nos grands modèles linguistiques ». Le programme sera testé par des « utilisateurs de confiance » avant de pouvoir être accessible au public.

Chat GPT vs Google Bard : quelles différences ?

Chat GPT vs Google Bard : concurrence oblige, Google a prévu d’exploiter les faiblesses de son rival. Toujours en version bêta, le développement d’un chatbot Google serait dans les tuyaux depuis six ans, a-t-on appris dans le communiqué de la firme. Traduction : non, Google n’est pas en retard sur l’intelligence artificielle. Mais comment Google prévoit de devancer Chat-GPT et qu’est-ce qui les différencient ?

L’ AI Google Bard se nourrit de données immédiates

Avec l’AI Google Bard, Google veut exploiter la principale limite de Chat-GPT en incorporant des données récentes. En effet, celle du robot d’Open AI s’arrête en 2021 et n’est donc pas en mesure de fournir des informations actuelles. À l’inverse, Bard sera connecté directement au web et pourra se nourrir de données récentes. LaMDA, modèle sur lequel a été développé Bard, a été conçu pour utiliser les informations actuelles.

Les développeurs du programme s’intéressent à la façon dont Bard pourrait fournir des réponses de qualité et « ancrées » dans les informations du monde actuel, en récupérant des sources externes.

Pour que Google Bard intègre la notion « d’ancrage factuel », l’équipe de Google aurait permis au programme de s’appuyer sur des sources d’informations externes. Cela signifie que le robot peut aller au-delà des informations emmagasinées lors de son développement. À ce jour, la capacité du chatbot d’intégrer des informations récentes est le principal élément qui différencie Chat-GPT et Google AI avec le chatbot Bard.

Le chatbot est développé sur le modèle LaMDA

À la différence de chat GPT, Google a développé Bard sur le modèle du « Language Model for Dialogue Applications ». LaMDA désigne un ensemble de modèles de langage neuronal conversationnel développé par Google. À ce sujet, Google déclarait dans son communiqué avoir déjà présenté une nouvelle génération de fonctionnalités de langage et de conversation alimentées par l’intelligence artificielle : LaMDA. Google a déclaré vouloir le faire tester à des utilisateurs de confiance avant de pouvoir le rendre disponible au public.

Bard sera intégré au moteur de recherche et fournira des réponses enrichies

Google veut révolutionner la recherche avec l’intelligence artificielle. À travers Bard, l’objectif de Google est d’enrichir les réponses qu’il donne à l’internaute en lui donnant une réponse structurée et complexe, comme le fait Chat-GPT. Google a d’ailleurs donné un exemple précis de ce à quoi pourrait ressembler une réponse générée par le chatbot :

Pour la requête « est-ce que le piano est plus facile à apprendre que la guitare et combien de temps de pratique chacun nécessite-t-il ? » Bard répond :

« Il y a des opinions divergentes sur la facilité d'apprentissage entre le piano et la guitare. Certains pensent que le piano est plus facile à apprendre car les mouvements des doigts et des mains sont plus naturels et que la mémorisation des notes est plus simple. D'autres, en revanche, estiment qu'il est plus facile d'apprendre les accords de guitare et de jouer un modèle en quelques heures seulement. Les professeurs de musique recommandent généralement une heure de pratique quotidienne pour les débutants. En termes de durée, il faut généralement 3 à 6 mois de pratique régulière de la guitare pour atteindre un niveau intermédiaire, tandis que pour le piano, cela peut prendre de 6 à 18 mois. »

Google Bard peut-il faire preuve de sensibilité ?

Le sujet a vivement animé les débats en juillet 2022 après la publication d’un document de Blake Lemoine, ancien ingénieur de Google, déclarant que LaMDA souhaite partager « une vie antérieure enrichie » avec l’utilisateur. Des déclarations qui invitaient Google à envisager que LaMDA serait douée de sensibilité.

Google a rapidement nié ses propos, avant de le mettre en congé puis finalement de le licencier définitivement pour non-respect des règles de confidentialité. Quelques mois plus tard, Sundar Pichai a évoqué un processus de test initial, basé sur le retour d’informations humaines. L’objectif est de pouvoir allier les réactions externes avec leurs propres tests internes afin de s’assurer que le chatbot réponde à des critères de qualité et d’ancrage élevés.

Google et son chatbot ne convainquent pas la bourse et perdent 9 %

Suite à une erreur factuelle dans la publicité de son nouveau programme, Google et son chatbot ont perdu 100 milliards de valeur le mercredi 8 février 2023. C’est lors de l’annonce de lancement, à la conférence de Paris dédiée que l’IA, que Bard a fait une première bourde, coutant (très) cher à l’action de Google.

À la question « quelles sont les dernières découvertes de la NASA issues du télescope James-Webb et les expliquer à mon enfant de neuf ans ? », Google Bard répond avec une fausse information, en se servant des premières images d’une planète située hors de notre système solaire, datée de 2004. La fausse information sera confirmée par la NASA.

La multinationale a pourtant insisté sur le fait que son chatbot AI est encore en développement et qu’elle souhaite rester très prudente sur la « précision et la cohérence » de son programme.

Aucune date de lancement prévue pour l’AI chatbot de Google

Google n’a pas encore dévoilé de date précise de lancement de son AI chatbot. Le groupe californien a cependant confirmé que certaines fonctionnalités de Bard apparaîtraient dans la Google Search. Les informations complexes et les points de vue multiples seront distillés au fur et à mesure de l’avancée du programme.

Google a également annoncé accueillir des créateurs, des entreprises et des développeurs individuels pour tester leur interface de programmation, avec une autre gamme de modèles que LaMDA. L’objectif de la firme est de continuer à développer des outils et d’API pour permettre aux utilisateurs de pouvoir créer des applications innovantes.

Pour en savoir plus sur le référencement naturel, pensez à consulter tous les articles sur notre blog SEO !

Ces articles pourraient vous plaire

Découvrez-en plus sur les autres pratiques de la même catégorie et devenez un as dans votre domaine

La fonctionnalité “entourer pour chercher” de Google vient d’arriver

Actualités

La fonctionnalité “entourer pour chercher” de Google vient d’arriver

Que permet la fonctionnalité « entourer pour chercher » ? La fonctionnalité « entourer pour chercher » (circle to search en anglais) s’inspire de Google Lens, mais se veut encore plus simple et efficace. Votre agence de référencement, Velcome SEO, vous dit tout sur cette nouveauté Google. Le but principal de cet outil est d’offrir aux utilisateurs un moyen simple […]

🕑 Temps de lecture : 3 minutes | 24 juin 2024

L’impact de la Google Search Generative Experience (SGE) sur le SEO

Actualités

L’impact de la Google Search Generative Experience (SGE) sur le SEO

Elle permettra aux utilisateurs d’obtenir des réponses de meilleures qualité, plus complété et précise. Ainsi, Google n’affichera plus uniquement une liste de résultats web comme il le fait aujourd’hui mais générera un résumé ou une réponse synthétique généré par l’IA. Avec la SGE, les moteurs de recherches vont donc évoluer et avec eux les normes […]

🕑 Temps de lecture : 5 minutes | 4 juin 2024

GPT-4o : le nouveau modèle d’OpenAI est disponible

Actualités

GPT-4o : le nouveau modèle d’OpenAI est disponible

Votre agence SEO vous guide et informe sur les tendances et nouveautés technologiques afin de rester pertinent dans nos domaines. GPT-4o, une évolution significative GPT-4o (parfois écrit ChatGPT 40) marque une avancée majeure pour l’entreprise OpenAI puisque cette nouvelle version a une approche « omnimodale ». Contrairement aux anciennes versions de ChatGPT, ce modèle est […]

🕑 Temps de lecture : 3 minutes | 29 mai 2024