Velcome SEO

Comment bien référencer une agence de référencement ?

  1. Velcome SEO
  2. > Articles
  3. > SEO
  4. > Comment bien référencer une agence de référencement ?

Aujourd’hui, nous allons nous poser une ques­tion cru­ciale : Comment une agence de réfé­ren­ce­ment se réfé­rence-t-elle ? Un peu à la manière d’Inception, nous allons uti­li­ser les tech­niques de réfé­ren­ce­ment les plus recom­man­dées afin de pou­voir répondre à la ques­tion de com­ment réfé­ren­cer son site.

Le choix des mots clés dans la stratégie de référencement

La stra­té­gie de réfé­ren­ce­ment débute avec l’é­la­bo­ra­tion de l’au­dit stra­té­gique. L’audit de réfé­ren­ce­ment est une ana­lyse menée par les consul­tants de l’agence de réfé­ren­ce­ment afin de défi­nir les mots clés et les expres­sions clés les plus per­ti­nents pour la mise en place de la stra­té­gie de réfé­ren­ce­ment. Il s’a­git dans un pre­mier temps d’une étude de la stra­té­gie digi­tale des prin­ci­paux concur­rents.

Cette étude per­met d’i­den­ti­fier les expres­sions clés uti­li­sées par les confrères ou les concur­rents d’une agence de réfé­ren­ce­ment. Ensuite, les expres­sions clés en lien avec une acti­vi­té en par­ti­cu­lier, ici celle du réfé­ren­ce­ment, sont sélec­tion­nées en fonc­tion de leur volu­mé­trie, leur niveau de concur­rence et leur zone géo­gra­phique, le cas échéant.

Une agence de réfé­ren­ce­ment, dans cer­tains cas, peut prendre en charge des clients situés dans la même zone géo­gra­phique qu’elle. Il est plus judi­cieux d’as­so­cier les mots clés et expres­sions clés avec cette loca­li­sa­tion pour que la cible soit ciblée sur cette zone en par­ti­cu­lier.

Mais, avant de continuer, il est important de se demander comment peut-on définir un « mot clé » pour son SEO ?

En SEO, le « mot clé », ou « l’ex­pres­sion clé » sera l’en­semble des mots qu’un inter­naute va expri­mer dans la requête d’un moteur de recherche afin d’ef­fec­tuer une recherche don­née. Par exemple, si l’in­ter­naute sou­haite trou­ver le numé­ro d’une agence de réfé­ren­ce­ment natu­rel à Toulouse, il écri­ra « agence de réfé­ren­ce­ment natu­rel à Toulouse » dans la barre de recherche. Cet ensemble de mots sera consi­dé­ré comme une expres­sion clé. Les mots clés sont construits à par­tir des recherches effec­tuées par les inter­nautes. Cette requête devien­dra une expres­sion clé impor­tante dans l’au­dit de réfé­ren­ce­ment, et par­ti­ci­pe­ra, en grande par­tie, à la réus­site de la stra­té­gie de réfé­ren­ce­ment mise en place par l’a­gence. Grâce à l’ex­pres­sion clé « agence de réfé­ren­ce­ment à Toulouse », l’a­gence sera posi­tion­née sur ce sec­teur géo­gra­phique.

La sélec­tion des mots clés repose sur l’a­na­lyse de la stra­té­gie des mots clés des concur­rents. Par la suite, le réfé­ren­ceur adapte son tri en fonc­tion des par­ti­cu­la­ri­tés de l’agence de réfé­ren­ce­ment natu­rel, ou payant, qui peut être spé­cia­li­sée dans les réseaux sociaux, ou dans le for­mat AMP par exemple. Il est donc impor­tant de cibler des mots clés ayant une forte cor­res­pon­dance avec le domaine d’ac­ti­vi­té du site à réfé­ren­cer, afin de géné­rer un tra­fic de qua­li­té, pour que chaque visi­teur soit satis­fait d’a­voir cli­qué sur ce site. Cette satis­fac­tion aura un impact sur l’ex­pé­rience uti­li­sa­teur, et entraî­ne­ra un meilleur taux de conver­sion par la suite.

La rédaction, acteur majeur de votre stratégie de référencement

L’un des acteurs les plus impor­tants dans une stra­té­gie de réfé­ren­ce­ment s’a­vère être la rédac­tion. Dans un pré­cé­dent article, nous avions déjà réca­pi­tu­lé toutes les tech­niques pour bien rédi­ger sur le web. Afin d’être bien réfé­ren­cé, le site d’une agence de réfé­ren­ce­ment web doit être construit à par­tir de pages web dont le conte­nu est cor­rec­te­ment opti­mi­sé, bien rédi­gé, appor­tant une réelle valeur ajou­tée pour tous les visi­teurs qui par­cour­ront le site. Un bon réfé­ren­ce­ment SEO s’ob­tient lorsque les cri­tères exi­gés par les moteurs de recherche, et notam­ment par Google, le plus uti­li­sé, sont res­pec­tés. Actuellement, Google est dans l’op­tique d’a­mé­lio­rer la per­ti­nence de l’af­fi­chage des résul­tats en réponse à une requête don­née. Une agence de réfé­ren­ce­ment web qui sou­haite amé­lio­rer son posi­tion­ne­ment dans les résul­tats des moteurs de recherche doit ain­si employer un très bon rédac­teur web, qui connaî­tra toutes les tech­niques de la rédac­tion web pour le SEO. Il sui­vra les conseils four­nis par le blog de Google afin d’op­ti­mi­ser sa pré­sence sur Internet.

Les règles principales

Certaines règles géné­rales doivent abso­lu­ment être res­pec­tées. La toute pre­mière concerne le conte­nu dupli­qué. Il est stric­te­ment inter­dit de faire du copier/coller, que cela soit entre les pages internes du site de l’a­gence de réfé­ren­ce­ment web, ou du copier/coller avec d’autres sources de conte­nu. Les sanc­tions émises par Google suite à la trans­gres­sion de cette règle sont sans appel. Le site peut voir son posi­tion­ne­ment être gran­de­ment affec­té, et, en cas de peine maxi­male, il peut être défi­ni­ti­ve­ment sup­pri­mé de l’in­dex de Google.

Si vous sou­hai­tez, mal­gré tout, repro­duire un conte­nu sans le modi­fier, il est pos­sible, sans oublier de citer la source, de dés­in­dexer la page web pour qu’elle ne soit pas réfé­ren­cée par les moteurs de recherche.

Une autre règle impor­tante concer­nant la lon­gueur du conte­nu. Il est pos­sible de rédi­ger des « caté­go­ries », ain­si que des « fiches pro­duits ». Ici, l’agence de réfé­ren­ce­ment natu­rel ne pos­sède pas de fiche pro­duit, et axe­ra sa rédac­tion sur les caté­go­ries. Celles-ci doivent conte­nir 1 500 mots mini­mum, afin de pou­voir offrir un conte­nu de qua­li­té aux inter­nautes. Les fiches pro­duits, elles, com­prennent un mini­mum de 400 mots.

Les métadonnées du site d’une agence de référencement

Le site d’une agence de réfé­ren­ce­ment doit com­prendre des méta­don­nées préa­la­ble­ment choi­sies. Inscrites dans le back office du site, celles-ci se divisent en deux caté­go­ries : la méta-des­crip­tion, et le méta-title. Le méta-title fait office de titre de la page web sur laquelle atter­ri­ra l’in­ter­naute. Il s’af­fiche sur les résul­tats des moteurs de recherche, juste au-des­sus de l’URL. Son objec­tif est d’in­for­mer à la fois le poten­tiel visi­teur, et à la fois les robots indexeurs de Google, du thème qu’a­bor­de­ra la page web. Limité entre 50 et 65 carac­tères pour un affi­chage opti­mal sur les résul­tats des moteurs de recherche, le méta-title doit com­prendre un mot clé, et de pré­fé­rence le plus per­ti­nent, qui sera le plus adap­té au sujet du conte­nu rédi­gé.

La méta-des­crip­tion est visible sous l’URL d’un site, dans les résul­tats des moteurs de recherche. De la même façon que le méta-title, elle doit ser­vir à indi­quer aux poten­tiels visi­teurs le sujet que la page va trai­ter. Généralement, les réfé­ren­ceurs uti­lisent le cha­pô, pla­cé sous la pre­mière balise <h1>, pour com­plé­ter la méta-des­crip­tion. Pour qu’elle soit cor­rec­te­ment affi­chée, elle doit conte­nir entre 100 et 140 carac­tères. La pré­sence de mots clés contri­bue à amé­lio­rer le SEO du site de l’agence de réfé­ren­ce­ment.

Les balises titres, pour une bonne structure du texte pour le SEO

Pour le SEO, les balises titres sont les <h1>, <h2>, et ain­si de suite, jus­qu’au <h6> pour le SEO.

Elles per­mettent de struc­tu­rer le texte, de façon à ce que cette struc­ture soit visible par les robots, dont le rôle est d’in­dexer les sites web pré­sents sur le net. Il est impor­tant d’ob­ser­ver cor­rec­te­ment l’ordre des balises, pour que la struc­ture du texte ait un sens.

Le pla­ce­ment des mots clés, ou expres­sions clés, est très impor­tant. Le réfé­ren­ceur doit, au maxi­mum, pla­cer les mots clés les plus per­ti­nents au sein des balises titres. Les prin­ci­pales balises sont les <h1> et <h2>. Une des règles les plus impor­tantes dans la rédac­tion de conte­nus est de pou­voir retrou­ver le mot clé employé dans les balises titre dans la pre­mière ligne du para­graphe qui suit. Cela per­met de mon­trer la concor­dance entre le sujet annon­cé par le titre, et le sujet évo­qué par la suite.

Des mots clés à placer tout au long de la rédaction

Lors de la rédac­tion d’un conte­nu, le réfé­ren­ceur doit veiller à pla­cer les mots clés sélec­tion­nés lors de l’au­dit stra­té­gique de réfé­ren­ce­ment. Mais le temps où l’on pou­vait écrire les mots clés les uns à la suite des autres est révo­qué. Aujourd’hui, la per­ti­nence est de rigueur, et le rédac­teur web doit veiller à les uti­li­ser de manière appro­priée. Le conte­nu doit, avant tout, être rédi­gé pour l’in­ter­naute, et non pour le réfé­ren­ce­ment du site de l’a­gence de réfé­ren­ce­ment web. Il doit être lisible, clair, agréable à lire, et suf­fi­sam­ment inté­res­sant pour le futur visi­teur. Les algo­rithmes de Google ana­lysent le temps de scroll du visi­teur sur le site afin de véri­fier la per­ti­nence du conte­nu.

Lors de l’é­la­bo­ra­tion de l’au­dit de réfé­ren­ce­ment SEO, les mots et expres­sions clés sont répar­tis selon des caté­go­ries nom­mées. Celles-ci coïn­cident avec un onglet du site web. Une caté­go­rie de mots clés cor­res­pond à un seul conte­nu rédi­gé. Il est inutile d’u­ti­li­ser les mots clés des autres caté­go­ries, car ce ne serait pas per­ti­nent. Il s’a­git, encore une fois, de s’en tenir à la struc­ture du site. Un mot ou une expres­sion clé doit être uti­li­sé, en moyenne, entre 3 à 5 fois tout au long du conte­nu.

Les techniques supplémentaires à apprendre si l’on veut savoir comment référencer son site

Lorsque qu’une agence se pose la ques­tion com­ment réfé­ren­cer son site web, elle ne s’ap­puie pas uni­que­ment sur la sélec­tion des mots clés et la rédac­tion asso­ciée. En effet, la struc­ture du site peut éga­le­ment avoir de l’im­por­tance dans le réfé­ren­ce­ment. Nous par­lions, la der­nière fois, du for­mat AMP, et de son influence sur le SEO.

Afin d’ac­cé­lé­rer le réfé­ren­ce­ment d’une agence de réfé­ren­ce­ment web, il est inté­res­sant de créer des back­links. Pour cela, le réfé­ren­ceur s’oc­cu­pe­ra de la créa­tion de liens externes sur des domaines réfé­rents de qua­li­té. De cette façon, les robots de Google juge­ront le site comme popu­laire, lui accor­dant ain­si un meilleur posi­tion­ne­ment dans les résul­tats des moteurs de recherche.

A la fin de la lec­ture de cet article, vous pour­riez avoir envie de le copier/coller pour enri­chir votre propre site, ou blog. Mais cette pra­tique étant inter­dite, nous vous invi­tons à le par­ta­ger sur LinkedIn. Vous créez ain­si un back­link vers notre page, et nous vous en remer­cie­rons !